fbpx
Retour aux articles

Comment rater sa campagne — l’exemple de Sony avec sa publicité “raciste”. #MarketinScan

En 2006, Sony fait parler d’eux avec une campagne imprimée pour le moins suggestive. Cette campagne avait pour but premier de promouvoir la nouvelle couleur de la PlayStation portable (PSP), la couleur blanche céramique.

Autant te dire que c’est raté, je te laisse regarder ces visuels qui ont été affichés aux Pays-Bas. On peut y lire comme slogan “White is coming”. L’image elle, représente deux femmes, la femme blanche a la peau pâle tient de manière menaçante la mâchoire de la femme noire.
Un autre problème, les expressions des modèles. La femme blanche à une allure sévère, déterminée, alors que la femme noire a une expression soumise.

Cette campagne a provoqué un véritable choc pour certaines personnes qui l’ont trouvé “insensible” ou encore “raciste”.

Mais qui a bien pu réaliser cette campagne ? Leur nom, TBWA, une agence de publicité qui se spécialise dans le marketing perturbateur.

Durant cette période difficile et inconfortable, Hollywood Chewing-Gum parvient ainsi à amener du confort pour ses clients. En réalisant cette campagne, et en se positionnant de cette façon, Hollywood Chewing-Gum résout un problème qui n’existait pas avant la pandémie.

Ceci explique cela, je suppose. Néanmoins on est tout de même en droit de se demander si faire des allusions raciales et à la domination est une bonne stratégie pour promouvoir une console de jeux.

D’ailleurs ces affiches sont vite parvenues aux oreilles des Américains qui n’ont pas été très fan. Plusieurs hommes du parlement américain ont donné leur avis. Yee Leland, parlementaire de Californie ajoute “ces campagnes sont au mieux insensibles, et racistes dans le pire des cas”.

Les gens protestent et disent que les affiches évoquent pour eux un mauvais sentiment.

Ils retirent finalement les affiches tout en maintenant leur position que les publicités “n’aient aucun autre message ou objectif” autre que promouvoir la PSP blanche céramique.

Mon Avis

Pour moi, cette campagne rentre directement dans la catégorie des Bad Buzz. Sony a commis une erreur en réalisant cette campagne et l’agence qu’ils ont sous-traitée est allée trop loin.

Je ne pense pas que Sony ait eu l’intention de blesser ou de faire un lien avec les races et la domination dans sa campagne. Malheureusement, c’est ainsi que cette campagne a été perçue par certains.

C’est sûr, ils sont sortis du lot avec cette campagne, mais je ne suis pas sûr qu’il faille aller aussi loin pour annoncer une nouvelle couleur de console.

L’agence à quant à elle été très originale avec cette annonce. Le problème c’est que l’originalité, c’est partir dans l’inconnu, et bien qu’on ne puisse pas connaître l’inconnu à 100%, il est toujours bon d’essayer de le prévoir. Ici je pense qu’avec un peu de vérification, Sony aurait pu prévoir cette avalanche de réactions et ainsi éviter d’entacher sa réputation.

  • Share: