fbpx
Retour aux articles

Histoire de géant - ou comment vendre un monument 3 fois son prix. #MarketingScan

Aujourd’hui pour ce MarketingScan, on passe un peu sous le radar avec une histoire qui n’a pas fait beaucoup de bruits, et pourtant ! Fin janvier 2022 se conclut une curieuse enchère, celle du Cyclope de Waregem.

Situé le long de l’autoroute E17, A14 (pour nos amis belges), voir ce colosse était pour certains un véritable moment de bonheur le long de leurs trajet. En effet, ce cyclope était bien visible du haut de ses 7,5 mètres de haut, en plus d’être surélevé depuis un chariot élévateur.

Celui qui l’a mis là n’est autre qu’Hervé Missiaen, propriétaire du géant et gérant de l’entreprise de chariots élévateurs devant lequel est posé celui-ci. Mais après des années en sa possession, l’heure est venue pour Hervé de dire au revoir au géant. En effet, le site de l’entreprise va fermer ses portes et il décide donc de s’en séparer.
Il était temps pour ce colosse de découvrir d’autres choses, bien qu’il en ait déjà vu beaucoup. Ce cyclope, rapidement devenu la mascotte des 100 Titans de Flandre, a par le passé été détruit et reconstruit. Pire, on lui a déjà volé son slip léopard alors qu’il ne l’avait que depuis 1 semaine, forçant ce géant à rester dans son plus simple appareil.

Une enchère titanesque...

C’est le cas de le dire, car c’est ce qu’Hervé décide, mettre son monstre aux enchères. Grand seigneur, il décide que le produit de la vente aux enchères sera reversé à une œuvre de charité.

Il place l’enchère de départ à 10 000 euros et vend le Titan ainsi que ses accessoires à la fin du mois pour la belle somme de 29 513 euros.

Son acquéreur n’est autre que Michiel Steenbeke, gérant de Adrem Keukens, entreprise de fabrication de cuisines, qui l’a acheté pour faire du cyclope la mascotte de son établissement.

Il ajoute :

Mon Avis

Cette vente se classe très clairement dans la catégorie des bons buzz. Même si on peut penser qu’aucune campagne de publicité ou d’utilisation du marketing n’a été mise en jeu, c’est faux.

Pour moi Hervé a réalisé un coup de maître en partageant son géant depuis des années aux yeux du monde. En effet, de cette manière, il a fait croître la notoriété de son Titan ce qui lui a permis d’en tirer une belle somme, et ce au profit d’une association.

Le géant, lui, est loin d’avoir fini son aventure et va continuer d’accumuler différentes histoires et voyages au profit de son acquéreur.

S’il faut retenir quelque chose de cette vente, c’est que les bonnes histoires plaisent. L’homme est friand d’histoires et de storytelling, alors faites comme Hervé et développez le storytelling de votre marque et votre business.

  • Share: